Crypto-monnaies : 1,8 milliards de dollars de vol en 2018

Crypto-monnaies : 1,8 milliards de dollars de vol en 2018
Blockchain

Si les Bitcoin et consorts ont enrichi quelqu’un en 2018, ce sont bien les pirates informatiques qui visent les bourses d’échange ou les porte-monnaie électronique. 1,8 milliards de dollars de crypto-monnaies ont été dérobé l’année dernière.

En 2016, le FBI évaluait le coût mondial des vols par cyberattaques, toutes techniques confondues, à 1,3 milliards de dollars. Un montant explosé en 2018 par les seules crypto-monnaies, dont les vols ont rapporté plus de 1,8 milliards de dollars aux pirates informatiques, selon un rapport de la société de cyber-sécurité Carbon Black.

L’attaque des plateforme de crypto-monnaie plus rentable que l’attaque de banque !

L’explosion de la valeur du Bitcoin et des autres cypto-monnaies, depuis fin 2017, a attiré un nombre conséquent d’investisseurs et d’utilisateurs. Une aubaine pour les hackers malveillants, qui ont visé deux cibles particulières.

D’abord les plateformes d’échange de devises électroniques, qui permettent d’échanger une crypto-monnaie contre une autre, ou contre une devise traditionnelle. Plusieurs attaques d’ampleur ont rapporté des dizaines de millions de dollars aux pirates. En août 2018, une société japonaise a ainsi vu s’envoler 60 millions de dollars de BitCoin.

La blockchain ne protège pas de tout…

Autre cible : les wallet, ces porte-monnaie électroniques utilisés par des particuliers pour stocker du BitCoin, de l’Ethereum ou autre. Pratiques, efficaces, permettant des paiements à la traçabilité assurée… mais aussi terriblement vulnérables. Les attaques se comptent par milliers.

La grande ironie de cette affaire est que la blockchain, sur laquelle s’adosse les crypto-monnaies, est infalsifiable. Les transactions y sont hautement sécurisées. Mais le reste de l’écosystème souffre de failles de sécurité béantes. L’utilisation de la blockchain rend d’ailleurs, paradoxalement, les assaillants particulièrement difficiles à identifier.

Ajoutez à cela l’effondrement des cours des crypto-monnaies durant le second semestre 2018. Et vous peinerez à trouver des investisseurs réellement gagnants durant l’année dernière. A part les hackers de talent, bien entendu…

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.