Ford dévoile son plan pour la mobilité électrique

Ford dévoile son plan pour la mobilité électrique
À la Une

Pour l’heure en retard en matière de mobilité électrique, Ford semble décidé à accélérer la cadence. Le constructeur automobile américain vient d’annoncer que tous ses prochaines générations de véhicules seront proposés, en Europe, dans des versions électrifiées.

La grande bataille du véhicule électrique est, plus que jamais, lancée. Même les constructeurs historiquement les plus réfractaires investissent désormais des sommes colossales pour prendre le train en marche. C’est notamment le cas de Ford.

Une Ford Mustang revisitée en SUV électrique

Le géant américain avait déjà fait un pas en direction de la mobilité électrique avec son projet de SUV au look inspiré de la Ford Mustang. Un véhicule électrique haut de gamme, jouant dans la cour de la Model X de Tesla ou de la I-Pace de Jaguar.

Mais le constructeur semble décidé à porter son effort également sur les modèles les plus grands publics, et à convertir l’ensemble de sa gamme à l’électrique. Le 10 janvier, dans un communiqué de presse, Ford Europe a ainsi présenté son plan de bataille pour renforcer sa compétitivité. Un large chapitre est consacré à la mobilité électrique.

« Toutes les Ford depuis la nouvelle Focus auront une version électrifiée »

« Toutes les Ford depuis la nouvelle Focus auront une version électrifiée. Cela inclut les nouveaux modèles à venir et les prochaines générations des véhicules existants », expose Ford. Dans le détail, tous les nouveaux modèles proposés par le constructeur, depuis la future nouvelle Fiesta (petite citadine) jusqu’au nouveau Transit (utilitaire) seront concernés.

Ford proposera, par ailleurs, les trois déclinaison de l’électrique pour chacun de ces modèles : hybride, hybride rechargeable, 100% électrique. En 2022, l’offre européenne du constructeur américain se composera ainsi de 16 voitures électriques et 22 hybrides. Le rythme des sorties n’a, en revanche, pas été dévoilé.

Ford part certes de loin, mais sa volonté de conversion à l’électrique semble assurée. Reste à savoir si cette offre en Europe se déclinera sur les autres marchés phares de l’automobile, l’Amérique du Nord et le sud-est asiatique, Chine en tête.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.