Blockchain : les deux principaux consortium s’unissent pour l’interopérabilité

Blockchain : les deux principaux consortium s’unissent pour l’interopérabilité
Blockchain

blockchain-consortiums-interoperabilite

Hyperledger et l’Enterprise Ethereum Alliance (EEA), les deux principaux consortiums américains sur la blockchain, viennent de nouer un accord : en devenant chacun membre de l’autre, ils entendent favoriser l’interopérabilité des projets blockchain.

La technologie de la blockchain semble avoir atteint un stade de maturité qui encourage les entreprises ayant développé leurs propres outils à collaborer. Pour favoriser le développement à grandes échelles d’applications blockchain, notamment en entreprise, l’interopérabilité sera cruciale.

Même s’il s’adosse à un protocole spécifique, un projet blockchain doit pouvoir accueillir des améliorations venues de ses concurrents.

Hyperledger et EEA, les deux mastodontes de la blockchain

C’est dans ce but que les deux plus importants consortiums américains de la blockchain, Hyperledger et l’Enterprise Ethereum Alliance, ont décidé de signer un accord pour développer des standards interopérables. Chacun deviendra ainsi membre de l’autre organisation.

Hyperledger a été lancé, à l’origine, par la fondation Linux, il vise à développer des applications et contrats intelligents destinés aux entreprises. Dominé par IBM, il réunit aussi des acteurs majeurs de l’informatique ou de la finance comme Cisco, Accenture ou JP Morgan.

De son coté, l’Enterprise Ethereum Alliance réunit 300 entreprises autour de la blockchain Ethereum, dont Accenture et JP Morgan (encore eux !), mais aussi Microsoft, Intel, ING, BP ou BlockApps.

Développer des standards communs

« Cette collaboration permettra aux développeurs des projets Hyperledger de travailler sur du code qui répondra aux spécifications mises en place par l’Enterprise Ethereum Alliance et de les faire certifier par les programmes qui seront lancés par EEA en 2019. Les membres de la communauté EEA qui travaillent sur de nouveaux standards et spécifications pourront également se tourner vers Hyperledger afin de travailler à l’implémentation logicielle de ces standards » a précisé l’Enterprise Ethereum Alliance sur son site.

La blockchain rentre, en tous les cas, dans une nouvelle ère qui devrait voir les projets s’accélérer.

 

 

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.