Atos achète Syntel pour asseoir sa présence en Amérique du Nord

Atos achète Syntel pour asseoir sa présence en Amérique du Nord
Cloud

atos-achete-syntel-amerique-du-nord

Le groupe français Atos vient d’officialiser l’achat de l’américain Syntel, spécialiste des services applicatifs, pour 3,4 milliards de dollars. La complémentarité des deux entités, tant en terme de services que d’implantation géographique, permet à Atos de poursuivre son expansion mondiale.

Partenaire mondial des Jeux Olympiques, leader européen dans le cloud, la cybersécurité, le super-calcul ou le paiement en ligne, le groupe français Atos, un des fleurons technologiques de notre pays, veut accélérer son expansion en Amérique du Nord, en notamment sur le marché américain.

Syntel, un spécialiste des solutions logicielles, notamment pour la banque et la finance

Pour ce faire, le groupe vient d’effectuer une acquisition de poids : Atos a confirmé l’achat, pour 3,4 milliards de dollars de Syntel, géant américain des services applicatifs, à l’unanimité des conseils d’administration des deux entreprises. L’offre représente un bonus de 14% par rapport au cours de l’action pondérée sur 30 jours.

Syntel est particulièrement bien positionné sur les solutions logicielle pour le cloud, les réseaux sociaux, les téléphones mobile, l’IoT et l’automatisation. Ses principaux clients son American Express, Starte Street Bank ou FedEx, preuves de son positionnement très fort sur les secteurs de la finance, banque et assurance.

Une « très forte complémentarité » entre Atos, l’européen ouvert sur le monde, et le pur américain Syntel

La très forte complémentarité entre Atos et Syntel en termes d’offre de services, de clients et de géographies nous permettra d’accroître considérablement notre présence en Amérique du Nord et d’accélérer la transformation digitale des clients d’Atos dans le monde”, a déclaré Thierry Breton, le P-dg d’Atos.

En effet, si le bastion historique d’Atos demeure l’Union Européenne, Syntel réalise l’essentiel de son chiffre d’affaire en Amérique du Nord, permettant d’accélérer le déploiement du groupe français outre-Atlantique.

Le groupe américain emploie 23 000 salariés dans 30 pays, mais l’essentiel de ses usines est situé en Inde, où il salarie 18 000 personnes. D’après Atos, la synergie entre les deux entreprises devrait générer 250 millions de dollars d’ici 2021.

 

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.