Google Cloud achète deux nouvelles pépites pour renforcer son offre

Google Cloud achète deux nouvelles pépites pour renforcer son offre
Cloud

google-cloud-achete-deux-pepites

Toujours en retard sur Amazon Web Service et Microsoft Azure, Google Cloud est déterminé à muscler son offre, notamment auprès des entreprises. Pour cela le géant du net a fait l’acquisition de deux start-up d’importance, Velostrata, une spécialiste de la migration cloud, et Cask Data, créatrice d’une plateforme d’analyse big data.

En bon challenger de la guerre du cloud, Google Cloud multiplie les achats de start-up pour renforcer son offre, particulièrement à destination des entreprises. Le 10 mai, la société a annoncé le rachat de Velostrata, une start-up israélienne fondée en 2014, spécialisée dans la migration cloud.

Les outils de migration cloud de Velostrata vont devenir une exclusivité Google

La pépite a développé des gammes de solutions facilitant le transfert des workloads vers les plateformes cloud. Velostrata a également créé une solution hybride permettant de découpler le stockage et le computing – le principe est de laisser le stockage des données dans les serveurs de l’entreprise, mais de faire tourner les programmes à partir de machines virtuelles situées sur le cloud.

Cette prise de guerre est cruciale, car Velostrata était une solution généraliste, utilisée par toutes les plateformes de cloud, notamment AWS et Azure – et qui va devenir une exclusivité Google.

Un renforcement de l’offre Big Data grâce à Cask Data

Autre acquisition, confirmée cette fois le 14 mai : Cask Data vient de rejoindre le giron de Google Cloud. Cette start-up californienne a développé une plateforme open source facilitant le développement et l’exécution de services d’analyse Big Data pour les entreprises, sur le Cloud ou sur site – notamment dans les domaines du monitoring de réseaux sociaux, du streaming, du reporting de sécurité ou de la migration de grands ensembles de données.

Et si Cask Data conservera une certaine autonomie, notamment sa clientèle et sa plateforme, qui restera open source, Google Cloud va profiter de l’expérience et des technologies développées par les équipes de la start-up pour améliorer son traitement big data.

De quoi convaincre davantage d’entreprises de préférer Google Cloud à AWS ? L’avenir nous le dira.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.