Le BitCoin pourrait consommer 0,5% de l’électricité mondiale fin 2018 !

Le BitCoin pourrait consommer 0,5% de l’électricité mondiale fin 2018 !
Innovation

bitcoin-consommer-electricite-mondiale

Parmi les maux reprochés aux crypto-monnaies, il en est un, incontestable, qui pourrait rapidement limiter leur essor : les blockchain sur lesquelles elles s’appuient nécessitent des puissances de calcul conséquentes pour valider les transactions. Ce qui les transforme, en cas de succès, en gouffre énergétique. C’est ce qui arrive au BitCoin.

La blockchain est une technologie offrant de considérables avantages, en terme de sécurisation des transactions et de leurs historiques. Mais son aspect décentralisé impose une puissance de calcul informatique croissant au fur et à mesure qu’elle prend de l’ampleur.

Une consommation égale à celle de l’Irlande, demain à celle de l’Autriche

C’est d’ailleurs l’un des principaux défauts reprochés à cette technologie, qui fait freiner certaines entreprises et certains investisseurs : une blockchain qui grandit demande de la puissance informatique pour valider les transactions, une puissance qui consomme de l’électricité, beaucoup d’électricité.

Le BitCoin est un excellent exemple de ces limites. Son essor et la montée vertigineuse de son cours rendent le minage de chaque nouvelle transaction plus long à réaliser. Si bien que la consommation d’électricité du réseau BitCoin atteint aujourd’hui celle de l’Irlande, d’après une étude réalisée par Joule.

Une technologie qui n’aide pas à atteindre les objectifs climatiques…

Pire : la croissance de la crypto-monnaie devrait conduire à une consommation, fin 2018, équivalente à celle de l’Autriche, soit 0,5% de la consommation électrique mondiale – un chiffre proprement vertigineux.

Alex de Vries, l’auteur de l’étude, un économiste spécialiste du blockchain, s’inquiète ouvertement : « Pour moi, un demi pour cent, c’est vraiment choquant, une consommation sans commune mesure avec le système financier classique – et cette demande croissante d’électricité ne va certainement pas nous aider à atteindre nos objectifs climatiques ».

Et ce d’autant plus que d’autres crypto-monnaies et d’autres services utilisant la blockchain sont en train de prendre leur envol. L’heure de tirer la sonnette d’alarme énergétique semble arrivée !

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.