Airbus abandonne Microsoft Office et se convertit à Google Suite

Airbus abandonne Microsoft Office et se convertit à Google Suite
FRENCH POSTS

airbus-abandonne-office-google-suite

Coup dur pour la firme de Bill Gates : le spécialiste de l’aéronautique européen Airbus vient de mettre un terme au contrat le liant à Microsoft Office, pour basculer vers les solutions offertes par la suite logicielle concurrente de Google, G Suite. Raisons invoquées : de meilleurs aspect collaboratif et interopérabilité.

Certes, Office continue de dominer G Suite, au moins commercialement : la suite bureautique de Microsoft compte 29,2 millions d’abonnés, avec des ventes en augmentation de 41% entre 2016 et 2017, quand G Suite n’atteint que 4 millions de clients payants.

« Une décision qui façonnera notre entreprise »

Mais la solution collaborative de Google sur le cloud continue de se déployer et de gagner des marchés. Dernier en date, hautement symbolique : le consortium européen aéronautique Airbus vient d’annoncer qu’il migrerait d’Office vers les outils de Google. Cette décision « façonnera notre entreprise », a déclaré Tom Enders, le PDG de l’entreprise, en lui permettant d’amorcer sa phase de « transformation numérique ».

« Nous avons besoin de technologies qui soutiennent activement nos nouvelles méthodes de travail, des outils numériques modernes qui nous permettent d’être pleinement collaboratifs, de travailler avec nos nombreuses équipes différentes, à travers les frontières et les fuseaux horaires. Airbus a décidé de franchir une étape majeure de transformation en passant de l’environnement Microsoft Office à Google Suite » a précisé le dirigeant.

« Embarquons ensemble dans ce voyage… »

Cet aspect collaboratif semble au cœur de la nouvelle stratégie numérique d’Airbus, expliquant cette bascule vers un outil cloud plus modulable. Autre point fort mis en avant : le fait que les données soient accessibles aux employés n’importe où, à tout moment, sur n’importe quel appareil. Une fonctionnalité qu’offre aussi Office 365… mais qui n’a pas convaincu l’entreprise.

Le groupe se donne 18 mois pour assurer une formation complète de ses équipes et permettre la transition vers l’univers Google : « Choisir G Suite est un choix stratégique, une rupture nette avec le passé tout en assurant la continuité des activités. Embarquons ensemble dans ce voyage vers une véritable entreprise collaborative » conclue Tim Enders.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.