RGPD : attention aux escroqueries des faux experts !

RGPD : attention aux escroqueries des faux experts !
À la Une

rgpd-attention-escroqueries-faux-experts

A quatre mois de l’entrée en vigueur du Règlement général sur la protection des données (RGPD) en France, les experts fleurissent, offrant leur aide à des PME dépassés par cette nouvelle réglementation. La CNIL met en garde contre ces offres qui cachent souvent arnaques et escroqueries.

Le 28 mai 2018, le RGPD sera applicable en France, et toutes les entreprises devront se conformer à ses recommandations : s’il s’agit d’une excellente nouvelle pour la protection des données personnelles, elle pose question à de nombreuses entreprises, perdues face une réglementation mal comprise, pas toujours accessible, notamment les PME.

Des escroqueries qui visent avant tous les PME

«  Dans tous les cas, la mise en conformité au RGPD nécessite plus qu’un simple échange ou l’envoi d’une documentation sur le RGPD. Elle suppose un vrai accompagnement, par une personne qualifiée en protection des données personnelles, pour identifier les actions à mettre en place et assurer leur suivi dans le temps  » expose la CNIL.

Le soucis, c’est que de nombreux « experts » auto-proclamés, plus ou moins bien intentionnés, ont fleuris ces derniers temps et prennent d’assaut les lignes téléphoniques et les boites mails des entreprises françaises. Se réclamant mandatés par la CNIL, ils proposent leurs services, qui cachent bien souvent une escroquerie. « Les petites entreprises peuvent être plus réceptives à de tels démarchages, faute de temps à consacrer à ces questions et de connaissance dans le domaine juridique  » exposent des responsables de la CNIL.

Numéro surtaxé, collecte d’informations ou attaque informatique…

Face à cette menace, la CNIL a lancé une campagne #StopArnaque sur Twitter : « Ces messages peuvent avoir pour but de vous faire appeler un numéro surtaxé, de vous faire signer un engagement frauduleux ou de collecter des informations sur votre organisation pour préparer une escroquerie ou une attaque informatique » explique la commission.

Elle recommande de bien tracer et identifier les entreprises qui s’occuperont de la mise en conformité de votre entreprise, sans hésiter à contacter directement la CNIL en cas de doute. Il ne manquerait plus qu’une réglementation visant à protéger les données personnelles conduise des entreprises à se faire dérober ces mêmes données, ou même pire…

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.