Alexa étend son domaine d’application sur tous les terminaux

Alexa étend son domaine d’application sur tous les terminaux
Innovation

alexa-domaine-application-terminaux

Après avoir annoncé, au CES 2018, un partenariat avec plusieurs constructeurs de PC, Alexa, l’assistant vocal d’Amazon, vient de dévoiler une mise à jour de son application Android, qui en font un concurrent crédible à Google Assistant pour les mobiles. Une annonce similaire est prévue pour iOS : petit à petit Alexa gagne du terrain, renforçant sa position de leader sur ce marché.

Siri et Google Assistant attaqué sur leurs propres terrains de jeu, Cortana quasiment mis hors course : Alexa, l’assistant vocal d’Amazon, se fait particulièrement offensif en ce début d’année.

Offensive d’Alexa sur le PC, vers la fin de Cortana ?

Le CES 2018 de Las Vegas avait été l’occasion pour le géant de l’e-commerce d’annoncer des partenariats avec des fabricants de PC aussi importants qu’Acer, Asus et HP, pour déployer Alexa sur leurs configurations de base. Cette annonce était un coup peut-être fatal porté à Cortana, l’assistant vocal de Windows : si ce dernier est dépassé sur son terrain de prédilection, le PC, alors qu’il est absent des terminaux mobiles et en retard sur les objets connectés, son avenir à moyen terme se pose clairement.

Les deux assistants vocaux avaient annoncé leur volonté de rapprochement, et même, à terme, de fusion : mais le leadership pris par le produit d’Amazon interroge sur les développements possibles de l’assistant de Windows.

Une application Android aux compétences étendues, avant un équivalent iOs

Seconde annonce, en cette fin janvier : la mise à jour de l’application Alexa pour Android augmente largement les compétences de l’assistant, et notamment ses commandes vocales. Si la version précédente se bornait à être un relai d’Echo, l’enceinte connectée d’Amazon, et des objets connectés pilotés par l’assistant, la mise à jour offre toutes les fonctionnalités d’un assistant vocal sur mobile : accès aux listes des tâches, aux actualités, à la météo, recherche des restaurants à proximité ou des films à l’affiche…

En clair : Alexa offrira aux utilisateurs de mobile Android de naviguer sur Internet et sur les recherches les plus classiques par commande vocale. Soit, peu ou prou, la vocation première de Google Assistant, présent par défaut sur la majorité des smartphones Android. L’objectif est clairement que les utilisateurs d’Android basculent vers Alexa – ce sera assurément le cas des possesseurs d’Echo ou d’objets connectés pilotés par l’assistant, mais Amazon ambitionne de convaincre un maximum d’utilisateurs.

Une mise à jour sur iOs a également été annoncée, avec la volonté de proposer les mêmes fonctionnalités sur iPhone, et ainsi concurrencer Siri. Déjà dominant sur les marchés de la maison et des objets connectés, Alexa s’étend dans l’univers du mobile et sur les PC : un chemin de futur vainqueur de la bataille des assistants personnels ?

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.