Des start-up engagées pour l’avenir de la planète !

Des start-up engagées pour l’avenir de la planète !
Innovation

startup-engagees-avenir-planete

Si la lutte contre le changement climatique passe clairement par les nouvelles technologies, notamment via les objects connectés, les smart grids et les solutions smart city, le monde du numérique offre d’autres initiatives, plus ponctuelles mais participant à l’effort global de réduction du réchauffement climatique et de sauvegarde de la planète. La French Tech est en pointe en la matière. Présentation de trois belles initiatives.

En ce jour du sommet parisien sur le climat, gros plan sur trois jeunes pousses de la French Tech qui proposent des solutions concrètes et innovantes pour réduire la dépense d’énergies ou le gaspillage, et protéger l’avenir de la planète.

L’increvable, une machine à laver durable

Christopher Santerre et Julien Phedyaeff, deux designers industriels, ont ainsi développé une start-up nommée L’increvable. Son objectif est de fournir, pour le grand public, une machine à laver haute de gamme, durable, réparable et évolutive. En plus de remplacer au maximum le plastique par de l’inox, elle offre un accès facilité aux pièces et au moteur, pour rendre sa réparation aisée.

Elle propose également un logiciel permettant de doser le volume exact de lessive nécessaire en fonction du programme choisi. Encore au stade du prototype, la première machine à laver nouvelle génération sera disponible en précommande fin 2018.

Greenspector, pour réduire la consommation électrique de la tech

Greenspector a, de son coté, décidé de s’attaquer à la consommation électrique des appareils numériques, principal source de pollution de ces derniers. Entre l’explosion des services en ligne, des offres cloud et des data-centers, les technologies numériques vont consommer de plus en plus d’électricité.

La start-up a mis en place des outils d’optimisation d’application mobile ou de sites Internet, afin de réduire au maximum leur consommation d’énergie. En plus de permettre une utilisation plus durable, elle offre des économies aux utilisateurs. Greenspector travaille déjà avec LVMH, La Poste ou la SNCF.

Phenix, limiter le gaspillage par des dons à des associations

Phenix, enfin, est une start-up française qui facilite le transfert des produits invendus vers des associations, afin d’éviter tout gaspillage, et permettre aux entreprises d’obtenir, grâce à ces dons, des réductions d’impôt.

Une solution win-win : les entreprises font des économies ; les associations récupèrent gracieusement des produits, alimentaires ou non, pour aider les plus démunis ; la start-up récupère une partie des revenus fiscaux de l’entreprise ;la société dans son ensemble évite du gaspillage et la destruction de produits encore utilisables.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.