Start-up : un programme d’échange entre Paris et Londres

Start-up : un programme d’échange entre Paris et Londres
Financements

startup-echange-paris-londres

Londres, leader européen des implantations de start-up, et Paris, la métropole montante de l’innovation numérique, ont décidé de s’allier, en mettant sur place un programme d’échange de start-up. Le but est de permettre aux jeunes pousses à la croissance la plus prometteuse de s’ouvrir à un autre pays, d’autres investisseurs, d’autres logiques de développement.

« Il s’agit de connecter les écosystèmes de Paris et Londres, de mettre en avant notre complémentarité », a déclaré Karine Biard, co-directrice générale chez Paris & Co. Cette agence est la créatrice, avec London&Partners, d’un programme d’échange de start-up entre les deux villes.

Accompagnement ciblé pour ouvrir un bureau dans l’autre ville partenaire

Annoncé le 28 mars 2017 lors d’une rencontre entre Sadiq Khan, le maire de Londres, et Anne Hidalgo, son homologue parisienne, le projet rentre enfin en action. Les start-up sélectionnées se voient offrir de nombreuses mesures d’accompagnement, pour les aider à ouvrir un bureau dans l’autre ville partenaire – à Paris pour les entreprises londoniennes, à Londres pour les Parisiennes : aides à l’installation, accès facilité à des espaces de coworking, aides au logement, tarifs préférentiels pour l’Eurostar, conseils du cabinet KPMG et d’entrepreneurs spécialistes du domaine de la jeune pousse.

Les start-up londoniennes viennent de débarquer à Paris, où elles ont rencontré des responsables de grandes entreprises françaises comme EDF, La Poste ou JCDecaux. Les Françaises feront le voyage à Londres à la fin de l’année. Le but est d’unir deux écosystèmes particulièrement dynamiques.

L’union de deux poids lourds de l’investissement dans les start-up

En terme d’investissements, les deux capitales tiennent le haut du pavé en Europe. En 2016, 3,2 milliards d’euros ont été levés par les start-up londoniennes – un chiffre en recul de 15% par rapport à 2015 ; sur la même période, les investisseurs ont apporté 2,7 milliards d’euros aux start-up parisiennes, soit deux fois plus qu’en 2015.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.