Plan Très Haut Débit : réduire les redevances des opérateurs, une bonne solution ?

Plan Très Haut Débit : réduire les redevances des opérateurs, une bonne solution ?
FRENCH POSTS

plan-THD-reduire-redevances-operateurs

La mise en place du plan Très Haut Débit en France continue de faire couler beaucoup d’encre : le président de l’Arcep, le régulateur français des télécoms, veut proposer aux opérateurs des avantages financiers sur leurs redevances, qu’ils seraient obligés de réinvestir sur les infrastructures du plan Très Haut Débit. Le gouvernement va-t-il suivre ces recommandations ?

Emmanuel Macron lui-même était intervenu publiquement sur le sujet, peu après son investiture, en affirmant que le Plan Très Haut Débit était une priorité, mais que la fibre optique n’était peut-être pas l’unique solution pour y parvenir. Cette fois, c’est au tour de Sébastien Soriano, le président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), de faire une proposition pour accélérer sa mise en place.

Une objectif de connexion de tous les Français au très haut débit en 2022

Rappelons que le Plan Très Haut Débit, lancé en 2013, ambitionne de proposer à l’ensemble des foyers de France un accès au très haut débit, par fibre optique, à l’horizon 2022. Conscient de la lourdeur des investissements nécessaires à sa mise en place par les opérateurs de téléphonie, le président de l’Arcep propose un plan « donnant-donnant » avec ses derniers.

La France va en effet rentrer dans une phase de renégociation des redevances versées par les opérateurs pour utiliser des fréquences radioélectriques pour la téléphonie, et dans une phase de négociation des redevances pour la future 5G.

Soutenir financièrement les opérateurs pour accélérer le déploiement de la fibre

L’idée serait de proposer aux opérateurs d’accélérer leur déploiement de la fibre optique, notamment dans les zones les moins rentables, en échange d’une stagnation des redevances – qui devraient, en toute logique, être revues à la hausse.

« Il ne s’agit pas de faire de cadeau aux opérateurs mais de les soutenir alors qu’ils contribuent déjà largement au budget » a précisé Sébastien Soriano. Le gouvernement n’a pas commenté ces déclarations. Suivra-t-il ces recommandations ? L’avenir proche nous le dira.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.