Japon : des navettes autonomes pour les personnes âgées

Japon : des navettes autonomes pour les personnes âgées
Innovation

japon-navettes-autonomes-personnes-agees

La Japon souffre d’un vieillissement de sa population, notamment dans les zones rurales isolées ; pour répondre aux soucis de mobilité de cette population, la société DeNA développe une navette autonome, destinée à transporter les personnes âgées jusqu’aux points névralgiques d’une zone rurale donnée. Lancement prévu, au niveau national, à l’horizon 2020.

Nommé Robot Shuttle, cette navette à six places circule actuellement sur les routes de Nishikata, une petite ville de 6 300 habitants, dans la campagne à une centaine de kilomètres de Tokyo. Roulant à 10 km/h, elle s’arrête devant les espaces clés de la ville (mairie, commerces, gare, etc.), ainsi qu’un complexe municipal dédié aux services de santé.

Une navette sans chauffeur pour des personnages âgées isolées

Occupées essentiellement par des personnes âgées, ces navettes se caractérisent avant tout… par leur absence de chauffeur ! Le Robot Shuttle, développé par la société DeNA, est en effet autonome. Il vise à palier deux grands problèmes des zones rurales japonaises : le vieillissement de la population et le manque de main d’oeuvre.

En effet, si le Japon est le pays le plus vieux du monde, avec un âge moyen dépassant les 42 ans, et une espérance de vie de plus de 88 ans pour les femmes et de plus de 80 ans pour les hommes, la situation est encore plus marquée dans les campagnes. Les plus de 65 ans représente un tiers de la population de Nishikata, qui ne cesse de baisser chaque année.

Pas assez de travailleurs pour avoir des chauffeurs de bus !

Les personnes âgées y sont nombreuses, isolés, parfois en manque d’autonomie, dans une région où « il n’y a pas assez de travailleurs pour y faire fonctionner les autobus et les taxis  » détaille Hiroshi Nakajima, directeur général de DeNA. D’où son idée de mettre en place une navette autonome, non dans des centre-villes hyper-connectés comme la plupart des expérimentations de ce type, mais dans une zone rurale isolée et enclavée.

Les premiers essais sont encourageants, la population est enthousiaste, salue l’opération et utilise déjà la navette. L’objectif est d’atteindre un développement industriel au niveau national en 2020.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.