iPhone X vs Note 8 : un match nul qui profitera finalement à Samsung

iPhone X vs Note 8 : un match nul qui profitera finalement à Samsung
Innovation

iphone-x-note8-match-nul

Le lancement de l’iPhone X, par l’ampleur de la publicité et de la communication qui l’ont entouré, pouvait faire attendre une merveille technologique, remplie de nouvelles fonctionnalités. Au bout du compte, pas plus que son concurrent frontal, le Samsung Galaxy Note 8, le nouveau joujou Apple ne propose rien de révolutionnaire. De toute façon, financièrement, le vainqueur de ce duel est déjà connu : Samsung sait qu’il gagnera sur les deux tableaux. Décryptage.

Le barnum médiatique déclenché par la sortie, en grande pompe, du nouveau téléphone de la gamme Apple peut faire perdre de vue l’essentiel : le smartphone le plus cher du marché, et de l’histoire des téléphones portables, ne propose finalement rien de révolutionnaire.

Dominer un marché n’incite pas à prendre des risques

Une reconnaissance faciale dont le niveau de sécurité reste à déterminer, une amélioration des objectifs photo et vidéo, un chargement sans fil, une amélioration du slow motion, un processeur plus rapide : ces différences avec la génération précédente des iPhone 8 et 8 Plus justifient-elles cette communication, digne d’une découverte qui bouleverse nos habitudes, et cette massive différence de prix ?

En réalité, il semble qu’Apple, comme Samsung d’ailleurs au lancement du Galaxy Note 8, joue la sécurité de celui qui domine outrageusement un marché – en l’occurrence celui des smartphones haut de gamme. Pris entre la volonté de proposer du nouveau et la crainte de décevoir ou désorienter les aficionados de la marque, Apple et Samsung ne prennent pas de risques. Dans un monde de réseaux sociaux, de vidéos virales et de bouche à oreille tuant un produit dès sa sortie, l’impact d’une nouveauté mal maîtrisé est considérable.

L’acheteur intelligent préférera le rapport qualité / prix des iPhone 8 Plus et Galaxy S8

Apple nous avait habitué à des innovations, des surprises, des prises de risque. L’iPhone X, là encore comme le Galaxy Note 8, est une version 1.2 de son prédécesseur. Un produit solide, efficace, rapide, doté de fonctionnalités nombreuses – mais rien de bouleversant. C’est sans doute le problème principal de ces nouveaux outils : ils sont à peine différents mais très sensiblement plus cher que leurs petits frères (350 euros de plus, tout de même, pour l’iPhone X par rapport au 8).

Bien entendu, des acheteurs voudront bénéficier des quelques « bonus » offerts par les grands frères, d’autres, plus nombreux, voudront juste posséder le « top du top », quitte à la payer 1 000 euros. Mais celui qui analyse rationnellement son achat sera convaincu par le rapport qualité / prix bien plus avantageux de l’iPhone 8 Plus ou du Galaxy S8.

Mais Samsung, financièrement, est assuré de tirer les marrons du feu

Quoiqu’il arrive, de toute façon, Samsung est assuré de sortir, financièrement, vainqueur de cette bataille. Car si l’iPhone X dispose de la toute dernière technologie en matière d’écran tactile, les écrans OLED Super Retina, il lui est fourni par le seul groupe mondial à maîtriser cette technologie et à pouvoir la produire en quantité suffisante. Un groupe coréen. Qui produit aussi des Smartphones.

Samsung, en position de force sur ce sujet, a pu imposer un prix élevé à ce composant clé : il vend ces écrans haut de gamme à Apple entre 120 et 130 dollars pièce – un LCD tactile classique coûte à un constructeur en moyenne 50 euros. Ce qui explique en partie l’envol du prix de l’iPhone X…

Certains autres composants de la nouvelle Rolls d’Apple, des condensateurs et des circuits imprimés, proviennent également des usines Samsung. Au total, c’est environ 15% du prix de vente de chaque iPhone X qui terminera dans les caisses de Samsung – y compris les invendus ou les modèles défectueux.

Bien entendu, l’avance de Samsung ne durera pas éternellement, puisque Apple et Google aurait tous les deux investis plus de 2 milliards de dollars auprès de LG pour développer un écran OLED performant, afin d’équiper les futurs iPhone et Pixel, sans avoir à se fournir chez leur principal concurrent. Mais pour l’heure, la montre joue pour le géant coréen, plus que jamais en position de force sur le marché des smartphones… Et tous les lancements de produit ultra-médiatiques n’y changeront rien…

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.