AWS lance la facturation du cloud à la seconde près

AWS lance la facturation du cloud à la seconde près
Innovation

aws-facturation-cloud-seconde

Petite (r)évolution dans la facturation du cloud : AWS, le leader sur le marché, souhaitant maintenir sa position, propose désormais de faire payer l’utilisation de son cloud à la seconde près, et non plus à la minute, comme ses principaux concurrents. Mise en place le 2 octobre sur les instances Linux EC2 et d’autres services IaaS.

Amazon Web Service (AWS) continue de dominer le marché du cloud mondial, et ne cesse de renforcer sa position. Après avoir annoncé l’intégration à ses solutions cloud de la technologie VMware Cloud pour data-center puis de l’outil de sauvegarde et de gestion des données Rubrik, le cloud public d’Amazon se lance dans la facturation à la seconde.

Une première chez les géants du web proposant des offres Cloud

A compter du 2 octobre, toutes les instances Linux EC2 de types On-Demand, Reserved et Spot, le stockage provisionné pour les volumes EBS, ainsi qu’Amazon Elastic MapReduce (EMR) et AWS Batch seront concernés par ce nouveau mode de facturation.

Des géants du web lancés dans le cloud public, AWS est le premier à proposer une facturation à la seconde près, au plus près de la consommation réelle du client : Google ou Microsoft facturent toujours à la minute. A noter que, tout de même, la première seconde consommée équivaudra toujours à une minute, la charge minimum étant d’une minute par instance. Mais au-delà de cette minute, les clients ne paieront que les secondes qu’ils utiliseront réellement.

Economies et gains en souplesse, pour profiter au mieux d’AWS

« En utilisant la facturation à la seconde, nous permettrons aux clients d’accroître leur souplesse, d’économiser de l’argent et de mieux tirer profit des progrès continus dans l’informatique » a écrit Jeff Barr, chef évangéliste technologique chez AWS, dans une note de blog.

Amazon Web Service ne semble pas prêt de lâcher sa position dominante sur ce marché hautement stratégique.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.