Bixby, l’assistant vocal de Samsung, parle enfin anglais

Bixby, l’assistant vocal de Samsung, parle enfin anglais
Innovation

bixby-assistant-samsung-anglais

Présenté comme l’une de principales nouveautés du Galaxy S8, l’assistant vocal de Samsung, Bixby, n’était pour l’heure disponible qu’en coréen. Avec un délai plus long que prévu, il est en cours de déploiement en anglais ; pour le français, en revanche, il faudra patienter encore.

Une mise à jour du Galaxy S8 est en cours aux Etats-Unis, les autres pays anglophones suivront bientôt : l’assistant vocal Bixby parle enfin anglais, et peut donc être installé sur les téléphones utilisant cette langue. « Développer Bixby dans d’autres langues prend plus de temps que nous le pensions essentiellement à cause du manque d’accumulation de données massives » avait expliqué voici quelques mois un porte-parole de Samsung.

Un assistant à qui on peut parler comme à un autre humain

Bixby pourra donc être utilisé pour piloter des applications sur le smartphone Samsung, en s’adressant à lui, non comme à une machine, mais comme à un humain. La spécificité de cet assistant est qu’il peut apprendre la façon de parler de son utilisateur, intonation, accent, tics de langage, pour s’y conformer. Il est aussi capable de prendre en compte le contexte dans lequel a été fait une demande, ou les habitudes de l’utilisateur, pour corriger une demande incomplète ou erronée.

L’assistant s’appuie en effet sur des techniques de Deep Learning, tant pour apprendre une langue que pour s’habituer à son utilisateur : en clair, c’est en parlant et en se corrigeant lui-même que l’intelligence artificielle de l’assistant lui permet de progresser dans une langue.

Le Deep Learning pénalise le français, trop difficile à apprendre

Ce qui fait sa force et sa richesse explique aussi pourquoi la version française risque de tarder : le français est l’une des langues les moins accentuées au monde et de ce fait l’une des plus complexes à apprendre pour un assistant vocal, tout particulièrement en utilisant le Deep Learning.

En français, la différence entre une phrase affirmative et interrogative est par exemple souvent infinitésimale, rendant son apprentissage ardu pour toute IA. Le russe et l’espagnol, plus simples à apprendre et au potentiel commercial plus importants, seront développés par Samsung avant le français

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.