Etats-Unis : et les opérateurs télécoms ne furent plus que trois ?

May 14, 2018
Vote on Hacker News

etats-unis-operateurs-telecoms-trois

Le marché américains des télécoms va-t-il entrer dans une phase de concentration ? Les opérateurs numéro 3 et 4 du marché, T-Mobile et Sprint, ont annoncé leur volonté de fusionner. Pour le bien du consommateur, de l’emploi et de la baisse des factures – c’est du moins ce que prétendent les dirigeants des deux groupes.

L’affaire n’est pas encore actée. Il faut encore qu’elle soit validée, d’abord par les actionnaires des deux sociétés (ce qui ne devrait pas poser d’énormes soucis), puis par les autorités américaines de régulation – ce qui risque d’être plus problématique, la loi anti-trust empêchant théoriquement une concentration trop forte d’un marché.

Magie : T-Mobile avale Sprint, mais en créant des emplois

En tout état de cause, l’annonce est officielle, et ses modalités connues : l’opérateur télécoms T-Mobile veut fusionner avec un de ses concurrents, Sprint. Si l’opération est validée, la nouvelle entité conservera le nom de T-Mobile, celui de Sprint disparaitra progressivement ; la Deutsche Telekom, maison-mère de T-Mobile, possèdera 42% du nouveau groupe, SoftBank, maison-mère de Sprint, en contrôlera 27%. Les 31% restant seront accessibles à des tiers.

Dans cette configuration, le marché des télécoms américains se limitera à trois mastodontes : AT&T, Verizon, qui dominent actuellement, et le nouveau T-Mobile. L’une des raisons invoquées pour cette fusion est de pouvoir tenir tête à AT&T et Verizon, notamment en faisant des économies d’échelle et de synergie – mais, suivant la communication des deux opérateurs, en créant des emplois ! Un tour de passe-passe jusqu’ici jamais réalisé : fusionner, faire des économies, mais sans supprimer des emplois… Mary Poppins doit être derrière une telle opération.

Exclusif : le marché se concentre, mais, promis, les prix vont baisser !

Autre axe de communication – attention, ne riez pas : T-Mobile et Sprint prétendent que cette fusion et cette réduction à trois opérateurs provoquera une baisse des prix des abonnements. Car, tout le monde le sait, un marché qui se concentre est un marché où les prix baissent. Et non, l’entente sur les prix n’est pas facilitée par la réduction du nombre des protagonistes…

Mais, rassurez-vous, chers consommateurs, la 5G arrive, et vos opérateurs télécoms vont vous proposer des offres extraordinaires ! Aux meilleurs prix. Promis. Juré. Craché.