YouTube accusé de collecter des données d’enfants

Apr 13, 2018
Vote on Hacker News

youtube-collecter-donnees-enfants

Les scandales liées à la collecte de données non autorisée continuent de se multiplier, et Google demeure au cœur du cyclone : vingt-trois associations américaines de défense des enfants viennent de porter plainte contre le géant du net. YouTube collecterait illégalement des données d’enfants.

Collecter des données personnelles sans le consentement de leurs propriétaires est illégal ; collecter des données personnelles d’enfants l’est quoiqu’il arrive – Disney en a récemment fait les frais. Et cette fois, c’est Google, via sa plateforme de vidéo YouTube, qui est sur la sellette.

« Google a abandonné sa responsabilité envers les enfants »

Une plainte vient d’être déposée par vingt-trois associations américaines de défense des enfants : elles reprochent à YouTube de récupérer des données sur les enfants – localisation, préférences de vidéos, numéro de téléphone des parents -, pour les revendre à des publicitaires. Et ce, alors même que YouTube est théoriquement interdit au moins de 13 ans…

“Depuis des années, Google a abandonné sa responsabilité envers les enfants et les familles en affirmant de façon trompeuse que YouTube – un site inondé de dessins animés, comptines et publicités pour des jouets – n’est pas pour les enfants de moins de 13 ans” attaque Josh Golin, président de la Campagne pour une enfance sans publicité, l’une des organisations signataires. “Google réalise des profits gigantesques avec les pubs pour enfants et doit respecter la COPPA”, (loi américaine sur la protection de la vie privée des enfants sur Internet).

Un ligne de défense pleine de trous

Les portes-paroles de Google se défendent en soulignant que YouTube n’est pas pour les enfants, et que le géant du net avait développé une application dédiée aux enfants, YouTube Kids. Cette ligne de défense est hautement discutable, pour deux bonnes raisons.

La première est que le système de collecte des données serait, selon les plaignants, le même sur YouTube Kids que sur la plateforme classique – ce qui confirmerait la volonté de Google de récupérer des données d’enfants.

La seconde est que cette application est réservée aux terminaux mobiles : toute personne voulant faire profiter ses enfants des contenus disponibles sur YouTube sur un ordinateur fixe doit en passer par la plateforme mère, théoriquement interdite au moins de 13 ans…