Kaliti et son outil de gestion des chantiers lèvent 4 millions d’euros

Feb 28, 2018
Vote on Hacker News

kaliti-gestion-chantiers-levent-4-millions-euros

Dans la numérisation du secteur du bâtiment, Kaliti est une start-up qui a su faire son trou : son outil, destiné à faciliter la gestion amont et aval des chantiers, est adopté par de plus en plus de professionnels. La jeune pousse vient de lever 4 millions d’euros pour renforcer son développement.

Créée voici 7 ans, la start-up Kaliti s’est imposé auprès des professionnels du bâtiment : sa solution collaborative de pilotage numérique des chantiers a été adoptée par des centaines d’entreprises en France.

Gagner du temps et de l’argent

Nos outils permettent à nos clients de gagner du temps et de l’argent en révolutionnant les méthodes de management de l’information en mobilité sur les chantiers”, détaille Quentin Minvielle, son fondateur. L’offre de Kaliti couvre toutes les étapes d’un chantier, en amont et en aval, tant pour les prometteurs immobilier (pilotage de la phase de programme, gestion des travaux, modificatifs acquéreurs…) que pour les entreprises de construction (suivi d’opérations avec le maître d’œuvre, suivi du planning chantier…).

La start-up vient d’ailleurs, pour asseoir son assise sur le marché français, d’ouvrir un bureau à Marseille, avec 5 employés sur place : « Il était nécessaire d’ouvrir un bureau dans le sud pour garantir à nos clients un service d’accompagnement de proximité et de qualité dans le tiers sud du pays, explique Quentin Minvielle. Nous avons choisi Marseille, ville centrale qui permet un accès rapide à toute la zone qui va de Montpellier à Nice, en remontant jusqu’à Lyon » expose Quentin Minvielle.

« Une longue et belle histoire à écrire »

Pour mieux étendre son offre commerciale, pour dynamiser encore son secteur recherche et développement, pour s’ouvrir aux marchés européens, Kaliti vient d’effectuer un tour de table de 4 millions d’euros, auprès de deux fonds, Entrepreneur Venture et Capital & Dirigeants Partenaires. De quoi muscler le développement d’une jeune pousse aux idées neuves.

« Notre équipe se réjouit aujourd’hui de pouvoir compter sur nos partenaires financiers qui nous fournissent les moyens de réaliser nos ambitions de développement sur un marché où il y a une longue et belle histoire à écrire » expose Quentin Minvielle, confiant dans l’avenir de la start-up.