Une IA pour dialoguer avec son compte bancaire ?

Mar 7, 2017
Vote on Hacker News

Une start-up américaine propose aux banques d’intégrer dans leur application mobile une intelligence artificielle qui permet aux clients de dialoguer avec leur compte bancaire.

Les systèmes d’intelligences artificielles ne cessent de se développer et de se perfectionner, gagnant des domaines qui ne semblaient pas, a priori, les plus adaptés à cette technologie.

C’est ainsi que la start-up américaine Clinc, créée par deux professeurs de l’Université du Michigan, a développé une IA pour dialoguer avec son compte bancaire. Cette intelligence artificielle peut s’intégrer dans une application mobile, afin que les utilisateurs l’interrogent directement avec un logiciel de reconnaissance vocale.

Un conseiller bancaire dans son smartphone ?

Clinc a mis en place un réseau neuronal composé de 5 intelligences artificielles, que la start-up a baptisé « Finie », une contraction des termes « Finance » et « Genie ». Une banque intéressée peut l’intégrer dans son application mobile et le client n’a plus qu’à interroger Finie : l’IA peut répondre aux questions pratiques les plus simples, comme trouver l’agence bancaire ou le distributeur le plus proches, ou informer le client du solde d’un compte bancaire ou d’épargne.

Mais Finnie est également capable de répondre à des demandes plus complexes, en analysant les comptes du client, ses rentrées d’argent et ses dépenses : quand un client demande si une dépense de 1 000 dollars pour des travaux pour sa maison est raisonnable, l’IA est capable, en fonction des données collectées, de l’encourager à faire cette dépense, ou lui conseiller la prudence.

Une levée de fond de 1,45 millions de dollar

« Nous avons pu constater l’intérêt massif de plusieurs institutions financières de secteurs différents pour Finie. Les opportunités sont illimitée » explique Jason Mars, le directeur général de la compagnie. Clinc a déjà réussi à lever 1,45 millions de dollars de financement : elle devrait les investir dans l’amélioration de ses services et une augmentation de ses effectifs.