Nouvel iPad Pro : votre ancien Apple Pencil est désormais obsolète

Nov 8, 2018
Vote on Hacker News

nouvel-ipad-pro-ancien-apple-pencil-obsolete

Parmi les nouvelles annoncées lors de la dernière présentation Apple, un détail a été passé sous silence : oui les iPad Pro ont bien été surboostés, en terme de performances et de prix, oui l’Apple Pencil a été amélioré, corrigeant les défauts de la première mouture. Mais la version 1 de ce dernier réussit l’exploit de ne pas être compatible avec le nouvel iPad Pro. Un vrai scandale.

Apple continue de pousser à la consommation ses aficionados : après l’affaire des changements automatiques d’iOS sur les iPhone qui faisaient baisser les performances des smartphones, la marque à la pomme invente les accessoires « une génération » – c’est à dire fonctionnant avec la génération d’outils qu’ils accompagnent, mais pas avec les futures versions.

L’Apple Pencil de 2015 n’est déjà plus pris en charge par les nouveaux iPad

Certes, la première version de l’Apple Pencil, le stylet dédié à l’utilisation sur tablette, souffrait de défauts que corrige sa version 2 : le chargement par port lightning est remplacé par un chargement sans fil, il se réveille dès que vous l’attrapez, et dispose d’une fonctionnalité permettant, d’un geste de deux doigts, de changer le style du dessin.

Cette seconde génération est donc mieux adaptée à l’environnement Apple, et notamment aux nouveaux iPad Pro à la puissance gonflée. Mais si vous aviez investi plus de 80 euros dans un Apple Pencil de première génération (sorti en 2015), et vouliez le réutiliser avec le nouvel iPad Pro dont vous comptez faire l’acquisition, vous allez avoir une sacrée mauvaise surprise : ces nouvelles tablettes ne prennent plus en charge cette première génération.

Les fans d’Apple finiront-ils par en avoir assez ?

Oui, vous avez bien lu : Apple limite l’utilisation de son Apple Pencil aux modèles antérieur à sa sortie. Un peu comme si une Magic Mouse de 2014 ne fonctionnait plus avec un MacBook ou un iMac de 2017. C’est scandaleux ? Sans doute, mais Apple, fort d’une image de marque au firmament et d’un soutien quasi mystique de ses fans, sait qu’elle peut se le permettre.

Jusqu’à ce qu’un jour, les fidèles d’hier commencent à en avoir assez de se faire tondre pour avoir une jolie pomme sur leurs outils hi-tech.