Trafic Internet : la vidéo truste toute la bande passante !

Oct 9, 2018
Vote on Hacker News

trafic-internet-video-bande-passante

Un récent rapport de Sandvine recense les usages d’Internet dans le monde : sans surprise, les sites de vidéo se taillent la part du lion, avec près de 58% du trafic, dont 15% pour Netflix et 11% pour YouTube. Et encore, la 4K n’en est encore qu’à ses balbutiements…

Sandvine vient de présenter un rapport, nommé The Global Internet Phenomena, qui chiffre la façon dont la bande passante d’Internet est utilisée, dans le monde entier. Il ne s’agit donc pas de répertorier le temps passé sur différents sites, mais ceux qui génèrent le plus de trafic.

Plus de la moitié du trafic Internet est capté par la vidéo

Aucune surprise donc de voir le contenu le plus gourmand en bande passante, en l’occurrence la vidéo, en tête de ce classement. Mais l’ampleur du phénomène peut surprendre : près de 58% du trafic Internet est réalisé par des sites proposant de la vidéo en streaming (gratuit ou payant), des chiffres en forte hausse – qu’explique facilement l’augmentation moyenne du débit des connexions dans le monde.

Mais, sachant que la 4K n’en est qu’à ses débuts, que le haut-débit continue de s’étendre au niveau mondial, ainsi que la 4G et bientôt la 5G pour les terminaux mobiles, il y a fort à parier que la part des contenus vidéo va continuer d’augmenter de manière vertigineuse.

Netflix et YouTube au firmament

Trois sites (ou protocoles) se détachent nettement du peloton. Netflix capte à lui seul presque 15% du trafic mondial. Le second est l’ensemble des sites utilisant le protocoles HTTP Live Stream sans être assez importants pour figurer dans le classement ; ce protocole capte 13% du trafic. YouTube, enfin, occupe 11,35% de la bande passante mondiale.

En Amérique, Netflix est premier, YouTube seulement cinquième, devancé par Amazon Prime. En revanche, sur la zone Europe Moyen-Orient Afrique, YouTube est sur la première marche du podium, talonné par Netflix. En Asie, ce sont les autres sites en HTTP Live Stream qui arrivent en tête, suivi, surprise, par Facebook.

Pour résumer : la vidéo mange le plus gros de la bande passante. Dans ce marché, Netflix et YouTube dévorent chacun un énorme morceau du gâteau, et ne laissent que des miettes aux autres.