Apple Store : une nouvelle politique de confidentialité pour protéger la vie privée

Sep 10, 2018
Vote on Hacker News

apple-store-nouvelle-politique-confidentialite

Le 3 octobre 2018, l’Apple Store mettra à jour sa politique de confidentialité, contraignant les développeurs à préciser leur collecte et utilisation des données des utilisateurs. Une façon de se mettre en conformité avec le RGPD ?

En annonçant la nouvelle, Apple n’évoque pas une fois le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), entré en vigueur dans l’Union Européenne au printemps, et qui impose un cadre drastique à la collecte des données par les sites et applications.

Une politique de confidentialité qui impose les mêmes règles que le RGPD

Pourtant de nombreux éléments de la nouvelle politique de confidentialité de l’Apple Store, qui entrera en vigueur le 3 octobre 2018, rappelle fortement le nouveau règlement. A cette date, tous les développeurs devront divulguer clairement et explicitement la façon dont les données personnelles sont utilisées, sécurisées et partagées par les applications qu’ils proposent sur la plateforme d’Apple.

La politique de confidentialité de l’application devra être disponible de manière “facilement accessible” et devra identifier les données collectées, leur mode de collecte et leur utilisation, ainsi que tous les tiers auxquelles elles sont transmises (outils d’analyses, réseaux publicitaires, SDK tiers), tout en vérifiant que ces tiers respectent bien, également, ces politiques de confidentialité.

Les utilisateurs doivent par ailleurs pouvoir facilement retirer leur consentement ou supprimer leurs données. De plus, ces politiques de confidentialité ne pourront être éditées que si une nouvelle version de l’application est disponible, pour empêcher toute modification en cours de route.

Apple en champion de la protection des données, vraiment ?

La ressemblance avec les règles imposées par le RGPD est troublante : sachant que ce règlement est cité en exemple partout dans le monde pour sa qualité dans la défense de la vie privée et des données des utilisateurs, rien de très étonnant qu’Apple s’en soit inspiré.

Il assure de facto à toutes les applications tournant sur iOS un respect de ce RGPD, et contribue à donner une bonne image d’Apple dans le domaine de la confidentialité. Ce qui, en cette période de trouble pour les GAFA, est toujours bon à prendre…