Contre toute attente, AWS se convertit à la blockchain

May 7, 2018
Vote on Hacker News

aws-convertit-blockchain

Après avoir juré que cette technologie ne l’intéressait pas et avait un potentiel limité, Amazon Web Service (AWS), le service cloud d’Amazon, vient d’annoncer qu’il proposerait à ses utilisateurs des outils pour développer des blockchains. Preuve que le vent souffle vraiment dans le dos des chaînes de bloc…

Fin novembre 2017, Andy Jassy, PDG d’AWS, leader mondial dans le domaine du cloud computing, ne cachait pas son manque d’enthousiasme devant la blockchain – alors que nombres de ses concurrents n’avaient que ce mot à la bouche : Nous ne voyons pas encore beaucoup de cas d’utilisation pratique pour la blockchain beaucoup plus larges que l’utilisation d’un registre distribué. Il existe d’autres moyens de résoudre ces problèmes.”

Sincère désamour ou écran de fumée ?

Avec le recul, on peut se demander si ces déclarations étaient sincères, et que les changements survenus en 6 mois ont fait changer d’avis la société (les applications de la blockchain se sont en effet multipliées en peu de temps, dans des secteurs extrêmement variés), ou s’il s’agissait d’un écran de fumée pour dissimuler des équipes en plein travail sur ce secteur.

Car Amazon vient d’annoncer avec fracas le lancement de son AWS Blockchain Templates, un outil Blockchain as a Service pour tous les utilisateurs des solutions cloud d’Amazon. Il permettra à ses clients de mettre rapidement en place une blockchain, sur le modèle des réseaux Ethereum ou Hyperledger Fabric.

« Beaucoup de possibilités intrigantes »

Et le discours a, lui aussi, complètement changé : « Certaines des personnes avec lesquelles je discute voient les blockchains comme le fondement d’un nouveau système monétaire et un moyen de faciliter les paiements internationaux. D’autres considèrent la blockchain comme un grand registre distribué et une source de données immuable qui peut s’appliquer à la logistique, à la chaîne d’approvisionnement, aux données cadastrales, au crowdfunding et à d’autres cas d’utilisation. Quoi qu’il en soit, il est clair qu’il y a beaucoup de possibilités intrigantes et nous travaillons pour aider nos clients à utiliser cette technologie plus efficacement » a déclaré Jeff Barr, vice-président d’AWS.

Ce qui prouve que les dirigeants d’AWS ne sont pas des imbéciles et que changer d’avis (au moins officiellement) ne leur fait absolument pas peur…