OVH, champion français du cloud, va embaucher 1 000 personnes

Oct 5, 2017
Vote on Hacker News

ovh-embauche-1000-personnes

OVH, le leader français des solutions cloud, est bien décidé à accompagner le développement exponentiel de ce secteur d’activité. D’ici septembre 2018, la société a planifié 1 000 embauches, dont 600 en France, pendant que de nouveaux centres vont ouvrir dans les semaines qui viennent, en France et à l’étranger.

Depuis sa levée de fonds de 250 millions d’euros voici un an, OVH accélère son développement, tant en France qu’à l’international. La mesure phare annoncée fin septembre 2017 est le recrutement, d’ici septembre 2018, de 1 000 salariés supplémentaires.

Des effectifs en hausse de 50% en un an !

« Nous allons de nouveau embaucher en majorité en France avec près de 600 recrutements contre 400 à l’étranger. Mais c’est la dernière fois. A compter du prochain exercice fiscal, la tendance s’inversera », explique Antoine Tison, responsable des ressources humaines d’OVH. Le groupe de Roubaix emploie actuellement 2 000 salariés, dont 1 500 en France : cette augmentation des effectifs de 50% est spectaculaire mais nécessaire pour faire face aux géants du cloud mondial.

Entre août 2018 et septembre 2019, la société envisage d’embaucher entre 2 000 et 2 500 salariés, pour atteindre les 15 000 en 2 025. OVH a par ailleurs ouvert cinq nouveau data centers dans le monde ; cinq autres devraient suivre d’ici la fin de l’année, portant le total à 27.

Ouverture de nouveaux sites, en France et au Royaume-Uni, bientôt en Inde

Pour accompagner ces embauches, OVH va également ouvrir, dans les semaines à venir, un second campus à Roubaix, près de son siège social, puis des bureaux à Nantes, Bordeaux et Londres. Sont également planifiés un bureau à Cork, en Irlande, et un autre à Brest. Après avoir investi les Etats-Unis l’année dernière, OVH devrai s’installer en Inde dans les mois qui viennent – avec pour objectif d’y employer 500 personnes d’ici 2019.

Ce développement tout azimut prouve que l’objectif du groupe, atteindre le milliard d’euros de revenus en 2022, est plus que jamais réalisable