Prix EDF Pulse : gros plan sur les cinq start-up lauréates

Oct 2, 2017
Vote on Hacker News

prix-edf-pulse-startup-laureates

Les cinq lauréats de la quatrième édition du concours EDF Pulse, qui récompense chaque année les projets innovants de jeunes entreprises high-tech, ont été révélés. Quatre prix du jury, doté de 60 000 euros, ont été remis à Woodoo, dans la catégorie « Smart City », AutnoHome, dans la catégorie « Smart Health » Geps Techno, dans la catégorie « Smart business » et Howz, dans la catégorie « Smart Home » ; le prix du public, doté de 100 000 euros, a été décerné à Panda Guide. Revue de détails de ces start-up particulièrement prometteuses.

Des douze finalistes ne sont restés que cinq lauréats : les vainqueurs du prix EDF Pulse 2017 ont été dévoilés le mardi 19 septembre. Le jury, composé d’experts et de personnalités, a désigné les vainqueurs dans quatre catégories, Smart City, Smart Health, Smart Business, Smart Home, qui bénéficieront chacun d’une dotation de 60 000 euros ; un système de votes via de nombreux organes et sites spécialisés a permis de désigner le lauréat du prix du public, doté de 100 000 euros. Les cinq start-up choisies se verront également proposer un accompagnement et une campagne de communication pour développer leurs produits.

Prix Smart City : Woodoo

Le prix Smart City a été remis à Woodoo, une start-up fondée en 2016 par Timothée Boitouzet. Sa prouesse est d’avoir créé, à partir de la chimie verte, un matériau nouveau, à partir d’essences de bois peu ou pas exploitées : il s’agit d’une sorte de bois « augmenté », où la lignite est remplacé par une molécule créée par la start-up.

Cela donne une matière qui ressemble à du bois, mais translucide et avec la texture du plastique, imputrescible et beaucoup plus résistant au feu. Il s’agit d’une sorte de bois « armé », comme le serait le béton, produit à partir d’un bois de mauvaise qualité.

Le matériau n’est pour l’heure utilisé que pour des objets de décoration. Mais, déjà lauréate des Grands Prix de l’innovation de la ville de Paris et du trophée européen Innovators under 35 de la « MIT Technology Review », Woodoo ambitionne un développement industriel qui permettrait, par des économies d’échelle, de rendre le matériau utilisable pour des bâtiments, notamment des façades d’immeuble. Il correspond en tout cas parfaitement aux enjeux et problématiques de la ville et du monde de demain.

Prix Smart Business : GEPS Techno

Le prix Smart Business a été attribué à GEPS Techno, une start-up créée à Saint-Nazaire en 2011, et qui a déjà franchi le cap de la production industrielle, suite à un tour de table de 2 millions d’euros en juin 2017 et des commandes de Météo France et de STX France.

La start-up a développé une ingénieuse plateforme mobile, se déplaçant sur la mer, qui récupère l’énergie de la houle. Sa destination première est de venir secourir une éolienne offshore et sa sous-station qui seraient tombés en panne : en effet, ces installations ont besoin d’électricité pour continuer à protéger les composants internes de l’éolienne de l’air marin. Pour l’heure, en cas de panne, un générateur diesel, très polluant, est mis en marche.

La solution proposée par GEPS Techno permet de brancher la station mobile sur l’éolienne, et d’utiliser l’énergie de la houle avoisinante ; en cas de mer peu agitée, la station dispose également d’un panneau solaire. Les applications de cette idée sont presque illimitées : les besoins ponctuels d’énergie en mer sont courants, et presque toujours couverts par des générateurs diesel ; cette station révolutionnaire pourraient les remplacer dans de nombreux cas.

Prix Smart Home : Howz

Le prix Smart Home a été décerné à Howz, start-up britannique fondée en 2012, qui a mis sur pied un système connecté à installer dans la maison d’une personne âgée. Par un ensemble de capteurs, elle tient au courant la famille de l’activité qui règne (ou pas) dans la maison : ouverture des portes, utilisation de l’électricité, mouvements…

Cela permet aux proches d’être rassurés et de vérifier que le comportement de la personne âgée est « normal ».

Prix Smart Health : AutonHome

L’entreprise Neuradom a remporté le prix Smart Health pour le programme de rééducation à domicile AutonHome. Destiné aux patients victimes d’un AVC, ou atteint d’une maladie de Parkinson ou d’Alzheimher, il utilise la réalité augmentée pour proposer des exercices de rééducation adaptés à chaque pathologie.
Conçu par une équipe de chercheurs et de médecins, AutonHome envoie également les données directement à l’équipe médicale qui suit le patient, en temps réel, car l’écran est connecté.

Prix du Public : Panda Guide

Le Prix du Public a été remis à une très jeune pousse, créée en 2017 : Panda Guide a développé un outil à destination des personnes malvoyantes, déficientes visuelles ou aveugles. Il s’agit d’un casque audio équipé d’une caméra qui permet, grâce à une Intelligence Artificielle, de proposer une réalité augmentée auditive à son utilisateur.

Ce dernier peut dialoguer avec l’AI, et lui demander de décrire l’environnement, ou lui désigner l’endroit où se trouve un objet connu (des clés, un téléphone…), et ainsi augmenter son autonomoe.

L’ensemble de ces prix prouve la vigueur de notre écosystème de start-up, et surtout leur capacité à développer des outils et matériaux à la pointe de la technologie et utiles à ce que notre monde est en train de devenir.