Huawei numéro 1 des ventes de PC, entre ambition réaliste et fanfaronnade

Jun 15, 2017
Vote on Hacker News

Les déclarations du directeur des opérations grand public de Huawei ont fait grand bruit : le constructeur chinois entend se tailler la part du lion dans le marché des PC grand public. Une ambition qui peut sembler démesurée mais qui s’explique.

Wan Biao, le directeur des opérations de la division grand public de Huawei, l’a annoncé bien fort : sa firme veut devenir le premier producteur mondial de PC d’ici 3 à 5 ans, devant Lenovo, HP ou Apple. Le constructeur chinois met en avant, pour atteindre cet objectif, la puissance de sa branche recherche et développement, sa capacité d’innovation et la convergence entre PC et Smartphone.

Une convergence entre PC et Smartphones

« Dans le domaine du PC portable, certaines technologies sont en effet les mêmes que pour les smartphones. En attendant, avec le développement des technologies d’intelligence artificielle, de réalité virtuelle et augmentée, la chance de réussir ne fera que croître pour une entreprise innovante » déclare Wan Biao.

Huawei peut en effet s’appuyer sur sa fulgurante et incontestable réussite dans le domaine des smartphone et des tablettes. Deux marchés sur lesquels il s’est imposé, progressivement, comme le troisième constructeur derrière Apple et Samsung.

Un marché du PC sur le déclin, peu adapté à un nouvel entrant

Le marché du PC traditionnel est sur le déclin, les ventes, notamment auprès des particuliers, ne cessent de baisser depuis 2011. Les analystes estiment même que l’avenir du PC se jouera uniquement auprès des professionnels – alors que ce sont bien les particuliers que vise Huawei. De même, l’ancrage très fort d’Huawei dans les pays émergents ne sera pas un atout puisque les consommateurs ont tendance à privilégier largement le mobile au PC.

Des réserves de croissance demeurent dans le PC, le convertible et l’ultramobile notamment : mais les concurrents espèrent bien profiter de ces opportunités. Pour autant, il est probable que plusieurs acteurs de la construction de PC devraient arrêter leur activité, ou du moins leur activité orientée PC. Mais Lenovo, HP ou Apple comptent également tirer partie de ces évolutions.

La seule solution pour continuer à évoluer ?

Pour autant, la stratégie de Huawei peut se comprendre : même si la provocation y a une part, les déclaration de Wan Biao prouvent que le constructeur chinois a anticipé le ralentissement à venir du marché des smartphones et des tablettes et qu’il entend se diversifier et évoluer – la seule chose à faire, dans un marché ultra-concurrentiel, pour ne pas mourir.