Etats-Unis : Verizon lance son réseau dédié IoT greffé sur son propre réseau 4G

Apr 28, 2017
Vote on Hacker News

Alors que le marché des réseaux dédiés IoT est dominé par les réseaux sur fréquence libre type Sigfox ou LoRa, Verizon vient de lancer son propre réseau, greffé son réseau 4G : c’est le premier à utiliser la technologie LTE Cat M1, et ses ambitions sont élevées.

Les transferts de données des objets connectés utilisent majoritairement les réseaux mobile 4G, mais des réseaux dédiés, à fréquence propre et à faible puissance, LPWAN (« Low Power Wide Area Network »), donc meilleur marché, se développent depuis quelques années.

En la matière ce sont les réseaux de Sigfox ou de la LoRa Alliance qui dominent au niveau mondial, en utilisant des fréquences sans licence, libres, et un débit faible : s’ils ne sont pas adaptés au transfert de données à haut débit, pour lesquelles les réseaux mobile 4G restent préférés, ils sont parfaitement adapté au traitement de données simples nécessitant vitesse et simplicité.

Un réseau s’appuyant sur le réseau 4G de Verizon, mais distinct de lui

Mais le géant américain des télécoms, Verizon, vient de lancer son propre réseau LPWAN, greffé sur son réseau 4G mais distinct de celui-ci : basé sur la technologie LTE Cat-M1, utilisant une bande de fréquence autorisé (sous licence, à l’inverse de Sigfox ou LoRa), il lui permet de proposer des débits plus élevés tout en conservant une facturation plus attractive qu’en passant directement par un réseau 4G mobile.

Lancé le 31 mars, ce réseau est pour l’instant limité aux Etats-Unis : les deux-tiers du pays sont déjà couvert dès l’ouverture. L’objectif de Verizon est de concurrencer les réseaux LPWAN existants qui dominent le marché, mais aussi les réseaux sans fil WLAN type Bluetooth, et de proposer la solution la plus souple et la plus économique pour gérer les données d’un maximum d’objets connectés.

Concurrencer Sigfox, LoRa, et les connexions WLAN

Le géant américain vise notamment le marché de l’énergie, qui est l’un de ceux qui aiguisent le plus les appétits dans le domaine de l’IoT : Verizon affirme que sa technologie et ses circuits intégrés sont parfaitement adaptés aux compteurs d’électricité, de gaz ou d’eau, et permettent la mise en place d’un réseau fiable et économique.

Mais Sigfox et les membres de la LoRa Alliance, forts de levées de fonds particulièrement élevées entre 2016 et 2017, entendent conserver leurs parts de marché et s’étendre au niveau mondial. Dans le même temps d’autres opérateurs de télécom devraient, dans les mois qui viennent, mettre également sur place des réseaux IoT basées sur la technologie LTE Cat-M1. Les hostilités ne font que commencer…